Tout est sous contrôle, Hugh Laurie

controleQuatrième de couverture : On peut avoir un caractère de chien, un sens de la répartie assassin, mais rester, même malgré soi, un mec bien. Hugh Laurie, formidable interprète du Dr. House, a largement su le prouver sur le petit écran, il récidive avec ce thriller palpitant dont le héros, Thomas Lang est un ancien militaire d’élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n’a pas grand-chose à perdre. Aussi, lorsqu’on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr. Woolf, un riche homme d’affaire londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment, mais pousse l’indécence jusqu’à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui. Une bonne intention ? L’enfer en est pavé. On retrouve dans ce thriller aussi prenant qu’un livre de Robert Ludlum, aussi décapant qu’un épisode de Dr. House, le mauvais esprit salvateur de Hugh Laurie, au service d’une intrigue passionnante et d’un personnage qu’on n’oubliera pas de sitôt.

Mon avis 

Quand acteur ne rime pas toujours avec auteur on perd le contrôle !

Tout d’abord, je tiens à préciser que ce livre a été publié en Angleterre en 1996, chose que j’ignorais au moment d’entamer ma lecture. Mais voilà, Hugh Laurie a depuis connu une certaine notoriété grâce à son personnage, le célèbre Dr House dans une série télévisée à succès. Alors bien évidemment son premier roman a été édité en français en 2009, affublé d’une jolie couverture avec une banderole rouge où on y lit «Ecrit par l’interprète du Dr House».

Ça c’est ce qu’on appelle un gros coup marketing et ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Mais non, en lisant plusieurs critiques assez élogieuses, je me suis dit pourquoi pas ?…grossière erreur !

C’est l’histoire de Thomas Lang, ancien militaire à qui on propose un contrat de 100000 dollars pour exécuter Mr.Woolf, un riche industriel londonien. Thomas refuse ce travail et il va même tenter de prévenir la future victime que sa tête est mise à prix. A partir de là l’histoire commence et tout part en vrille pour le personnage et pour moi aussi par la même occasion.

Je suis rarement tombée sur des livres que j’ai détestés et je peux dire sans hésiter que celui-là en fait désormais partie. Selon l’éditeur il s’agit d’un «thriller aussi prenant qu’un livre de Robert Ludlum», je n’ai jamais lu de Ludlum mais à sa place je serai profondément offensée par cette comparaison car je ne me suis jamais autant ennuyée qu’à la lecture de ce pseudo thriller médiocre.

Le gros point faible (en dehors du fait que ça soit mal écrit au point où je me suis demandée si c’était un problème de traduction…mais non), est selon moi l’intrigue du roman, qui, je cite -toujours selon l’éditeur- serait «au service d’une intrigue passionnante et d’un personnage qu’on n’oubliera pas de sitôt». Il n’a pas dû lire le même livre car à la fin tout ce que j’ai retenu c’est qu’on ne comprend rien à l’histoire qui part dans tous les sens et l’ensemble n’a ni queue ni tête.

En effet, c’est un peu du gros n’importe quoi et il est arrivé que je me demande comment le personnage en est arrivé là car on passe du coq à l’âne sans aucun lien logique entre les évènements. Si en plus, le narrateur non content de son scénario farfelu (entre tentative d’assassinat, complots politiques, organisation terroriste et prise d’otage foireuse), se met à faire des digressions sur plusieurs pages, on est bien partis pour perdre le fil.

Autre élément à prendre en compte est sans contexte l’humour. Connaissant Laurie et son humour so british, je m’attendais à rire un peu ou tout du moins sourire eh bien que nenni ! À trop vouloir en faire dans l’ironie et le cynisme ça en devient juste lourd, lassant et les blagues horripilantes tombent à plat.

Les personnages quant à eux sont creux et il y en avait tellement, qu’au final je n’arrivais pas à retenir leurs noms ni leurs rôles dans l’histoire. On ne peut donc pas dire que je m’y suis attachée et même ce cher Thomas m’est devenu antipathique.

En bref, ce livre m’a totalement fatiguée et j’ai eu toutes les peines du monde pour le finir et ne pas me retrouver totalement larguée.

Publicités

5 réflexions sur “Tout est sous contrôle, Hugh Laurie

  1. comme toi j’ai trouvé l’intrigue trop alambiquée et je n’ai pas trop compris. Mais je ne me rappelle pas que c’était mal écrit, en même temps je ne me souviens plus de grand chose je l’ai lu il y a longtemps 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s