Le chien des Baskerville, Arthur Conan Doyle

9782253003144Résumé :
Une malédiction pèse sur les Baskerville, qui habitent le vieux manoir de leurs ancêtres, perdu au milieu d’une lande sauvage : quand un chien-démon, une bête immonde, gigantesque surgit, c’est la mort
Le décès subit et tragique de Sir Charles Baskerville, les hurlements lugubres qui s’échappent parfois du marais, le grand bourbier de Grimpen accréditent la sinistre légende. Dès son arrivée à Londres, venant du Canada, Sir Henry Baskerville, seul hériter de Sir Charles, reçoit une lettre anonyme :
« Si vous tenez à votre vie et à votre raison, éloignez-vous de la lande. » Malgré ces menaces, Sir Henry décide de se rendre à Baskerville Hall, accompagné de Sherlock Holmes et de son fidèle Watson.

Mon avis 

Il s’agit du premier roman que je lis sur une enquête du célèbre Sherlock Holmes et de son fidèle compagnon, le docteur Watson et je n’ai pas été déçue.

Ce récit prend place dans le Devonshire, lande britannique brumeuse et inhospitalière qui nous plonge directement dans une atmosphère pesante voire angoissante si on n’est pas fan de marécages et de paysages sinistres.

Suite au décès tragique de Sir Charles Baskerville, le docteur Mortimer vient solliciter Sherlock Holmes afin de lever le voile sur le meurtre mystérieux de son ami mais aussi pour éviter à son seul héritier et neveu Sir Henry de subir le même sort. Car voyez-vous il semblerait qu’une légende soit associée au manoir des Baskerville et voudrait qu’un chien tout droit sorti des enfers hanterait la lande et menacerait les membres de cette famille. Bien sur l’esprit rationnel du célèbre détective ne croit en aucun cas au surnaturel et va donc mener l’enquête en confiant la protection du dernier descendant des Baskerville à son acolyte, le docteur Watson.

L’histoire est bien ficelée et l’auteur nous dépeint de façon soignée les différents personnages qui gravitent autour de nos héros comme par exemple les Stapleton, James Mortimer, Mr Frankland, Laura Lyons…on se demande alors s’il s’agit réellement d’une malédiction ou bien si l’un d’eux est derrière tout ça et si oui, pour quel motif?

Le suspense nous tient en haleine tout au long de ce court roman mais petit bémol pour ma part dans le fait que le narrateur principal soit Watson et du coup la présence de Sherlock Holmes s’est faite plus discrète et je n’ai pas pu profiter de son caractère pour le moins particulier et qui le rend si célèbre.

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture…Élémentaire!

Publicités

Une réflexion sur “Le chien des Baskerville, Arthur Conan Doyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s