Loup y es-tu?, Henri Courtade

SFRésumé :

Et si les personnages maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement? Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs… Tapies dans l’ombre de Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles tiendraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité. Sinistre tableau! Si de tels monstres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également ; qu’en ce début de XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre. Et alors… qui sait de quel côté la balance pencherait?

Mon avis

Promenons-nous dans les bois
Pendant que le loup n’y est pas
Si le loup y était
Il nous mangerait
Mais comme il n’y est pas
Il nous mangera pas
Loup y es-tu ? Entends-tu ? Que fais-tu ?

Voici une comptine qui m’est revenue en tête quand j’ai lu le titre de ce livre pour le moins évocateur et qui correspond parfaitement au thème abordé par l’auteur ! J’avoue que je ne connaissais pas Henri Courtade mais je suis ravie d’avoir pu découvrir son roman qui m’a, entre autres, attiré par sa jolie couverture.

L’auteur prend le pari de revisiter les contes de notre enfance en les transposant dans le XXIe siècle. Ainsi, la méchante sorcière du nom de Marylin Von Sydow est à la tête des plus grands réseaux médiatiques et tire les ficelles de certaines organisations criminelles ou politiques. Grace à sa beauté éternelle, elle n’a de cesse de fasciner ceux qui l’entourent mais pour mener à bien ses projets de domination, il lui faudra éliminer les princesses qui pourraient constituer un obstacle. Après s’être débarrassée de Cendrillon et de La Belle au bois dormant, Marylin va envoyer le Loup sur les traces de Blanche-Neige et du Petit Chaperon rouge alias Albe Snosen et Virginia Woolf. Mais rassurez-vous, deux des sept nains vont les protéger, avec l’aide d’un homme qu’on surnomme le Traqueur, et vont, par la même occasion, essayer de faire tomber la méchante reine. Auront-ils une fin digne d’un conte de fée? Je ne vous en dirai pas plus et vous invite à le découvrir vous-mêmes !

Le scénario est original et l’intrigue bien menée. Au départ, j’ai eu un peu de mal à cerner la direction que l’auteur voulait donner à son roman et j’ai eu peur du résultat. En effet, les personnages de ces contes, et plus particulièrement la méchante reine sont liés à des faits historiques comme la Seconde Guerre mondiale ou encore les événements du 11 septembre. Toutefois, au fil des chapitres, je me suis laissée convaincre par l’auteur qui a su aller au bout de son idée et l’ensemble, se révèle au final très plausible. Des flashs back viennent, par ailleurs, ponctuer le récit pour nous aider à mieux comprendre le passé des personnages. L’ambiance, loin d’être niaise, est assez sombre de part les thèmes abordés qui nous renvoient une image pas très éloignée de la vérité, sur notre société et l’impact que les médias peuvent avoir au quotidien.

Pour ce qui est des personnages, je les ai trouvé assez fouillés et avec des caractères qui contrastent quelque peu avec l’idée que je me faisais d’eux. On peut dire qu’on est loin du cliché de la princesse qui chante avec les petits animaux de la forêt en attendant la venue du prince charmant. Ici, les jeunes filles sont débrouillardes, ambitieuses et ne sont pas aussi naïves que leurs homologues de Disney ! Mais s’il y a des personnages qui sont sortis du lot pour moi, c’est sans contexte le Loup et le Traqueur : deux personnages complexes, mystérieux et qui réservent bien des surprises.

Je note tout de même quelques petits bémols : d’une part, je regrette que certains personnages aient été occultés trop rapidement et pour le coup on manque d’informations à leur sujet et de l’autre, une question qui m’a suivi tout le long du récit m’est restée sans réponse, me laissant un sentiment d’inachevé. Malgré tout, j’ai trouvé cette lecture plaisante et le style d’Henri Courtade n’y est pas étranger avec son écriture simple et fluide.

En bref, ce conte revisité a été pour moi une bonne découverte. J’ai pris plaisir à me plonger dans un monde où se chevauchent légendes et contemporain mais aussi fantastique et réalité !

Publicités

7 réflexions sur “Loup y es-tu?, Henri Courtade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s