The Book of Ivy Tome 2 : The Revolution of Ivy, Amy Engel

revolutionRésumé :

Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage et découvre qu’elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d’un coup d’État, et le chaos ne tarde pas à régner. C’est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s’est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d’une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu’elle compte faire : se venger ou… faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d’un duo à l’alchimie saisissante.

Mon avis

J’avais particulièrement aimé The Book of Ivy et j’étais impatiente de lire la suite ! Ce second tome d’Amy Engel publié aux éditions Lumen (dont je vais suivre de près les publications à partir de maintenant), signe la fin de cette dystopie. Le récit m’a beaucoup plu et même si ça n’a pas été le gros coup de cœur auquel je m’attendais, je n’en étais pas loin.

On retrouve Ivy exactement là où on l’a laissé à la fin du premier tome. En effet, cette dernière a été expulsée de Westfall et se retrouve de l’autre côté de la barrière, dans un univers qui lui est totalement hostile et inconnu. Le ton est vite donné et c’est à présent livrée à elle-même et portant les stigmates des épreuves qu’elle a subi avant son expulsion, qu’Ivy va devoir se battre au quotidien pour assurer sa survie. La jeune fille va peu à peu s’habituer à sa nouvelle vie de paria mais les fantômes de son passé ne vont pas tarder à la rattraper !

Comparativement au tome précédent, celui-ci est moins axé sur la romance et la première partie du livre tourne autour d’Ivy et de son parcours du combattant par delà la barrière. Ainsi, nous suivons l’évolution de ce personnage qui, au fil des pages, va se découvrir, s’affirmer et surtout prendre conscience de sa liberté. Elle, dont les actes ont toujours été dictés par sa famille, va devoir faire ses propres choix et prendre son envol. J’ai particulièrement apprécié Ivy dans ce tome et je l’ai trouvé attachante, à la fois fragile et sensible mais aussi combative, en prenant petit à petit de l’assurance. Une assurance et une indépendance qu’elle gagne à mesure qu’elle accepte de laisser derrière elle son ancienne vie, et surtout Bishop. Elle ne parvient toutefois pas à l’oublier totalement et lorsqu’il réapparaît, son monde vacille à nouveau.

Bishop…voici un nom qui m’aura marqué dans cette saga et dont je peux affirmer sans hésitation, qu’il en aura fait fondre plus d’une ! Un personnage pour lequel je m’étais vraiment prise d’affection dans le premier tome et qui reste fidèle à lui même dans cette suite. Il émane de sa personne une tendresse et une douceur qui contrastent avec la force et la dureté dont il fait preuve par moment, ce qui ne laisse pas indifférente. Par ailleurs, et malgré son jeune âge, Bishop est doté d’une maturité et d’une patience quasi exemplaires, mais qui vont être mises à rude épreuve, au contact de cette chère Ivy.

Pour ce qui est des personnages, je pourrai évoquer également deux nouveaux protagonistes qui feront leur apparition aux cotés d’Ivy, à savoir Ash et Caleb. Ils vont accueillir la jeune fille au sein de leur refuge et seront pour elle un véritable soutien durant cette période d’exil. Je les ai trouvé assez intéressants et charismatiques mais je vous laisse le soin de les découvrir par vous-mêmes.

Tout comme dans le premier tome, Amy Engel a un style efficace avec une écriture simple et fluide, ce qui rend la lecture très agréable. Les pages se tournent d’elles-mêmes et sans m’en rendre compte, j’étais arrivée à la fin ! Seul petit bémol, j’ai eu l’impression que tout allait un peu vite par moment, surtout dans le dernier tiers du roman et j’aurai préféré que certains aspects soient plus développés, aussi bien au niveau des personnages que dans l’intrigue.

En bref, c’est avec plaisir que je me suis replongée dans cette dystopie où se mêle univers post-apocalyptique, complots et romance. The Revolution of Ivy est une suite qui m’a tout autant enthousiasmée que le premier tome. Je me laisserai donc bien tenter par d’autres romans d’Amy Engel dont j’ai aimé la plume !

Publicités

10 réflexions sur “The Book of Ivy Tome 2 : The Revolution of Ivy, Amy Engel

  1. J’ai totalement adhéré à la direction prise par l’auteure cependant j’ai trouvé que le peu de romance présente dans ce récit, tournait un peu en rond et je retiens surtout les phases d’action/de survie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s