Miss Peregrine et les Enfants Particuliers Tome 1, Ransom Riggs

peregrineRésumé :

Jacob Portman, seize ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un oprphelinat pour enfants « particuliers ». Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, il part en quête de la vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ?

Mon avis 

L’une des premières choses qui m’ont attirée dans ce livre est la couverture, à la fois belle et dérangeante. J’ai de suite été captivée et je voulais en savoir plus sur le récit. Toutefois, j’ai entre temps vu l’adaptation cinématographique et ma lecture a été mise en stand by. C’est grâce au challenge Le Temps d’un Grand Week-End que j’ai trouvé la motivation de me lancer dans le premier tome de la fameuse trilogie de Ransom Riggs. J’avoue que je m’attendais à avoir une impression de déjà-vu et surtout aucune surprise quant au contenu mais finalement je me suis rendue compte au fil des chapitres que pas mal d’éléments étaient différents par rapport au film. Ainsi, j’ai passé un excellent moment de lecture !

Avant de vous parler de l’intrigue, laissez-moi vous toucher un mot ou deux sur l’objet livre. Il faut dire que l’ouvrage en soi est superbe avec ses chapitres illustrés et toutes les photographies parsemées ci et là et qui donnent une certaine contenance au récit. J’étais en admiration devant la qualité de l’édition tout au long de ma lecture. Pour ce qui est de l’histoire, Ransom Riggs nous plonge dans un récit fantastique sur fond historique. Jacob, un adolescent plutôt solitaire, a été longtemps bercé par les fabuleuses histoires de son grand père Abe, peuplées d’enfant aux pouvoirs particuliers et de monstres effrayants. Croyant avec le temps que ce n’était que des fables d’un vieillard sénile, Jacob a fini par s’en désintéresser jusqu’au jour où un événement tragique l’oblige à partir sur les traces du passé de son grand père. Ce qu’il va découvrir risque bien de changer sa vie à jamais !

Du fait que j’avais déjà une idée du contenu du roman par le biais de son adaptation, je ne pouvais pas vraiment aborder la notion de découverte et de suspense, même si un certain effet de surprise a été maintenu grâce aux quelques différences flagrantes entre les deux supports. Néanmoins, j’ai particulièrement apprécié l’ambiance du roman qui se veut par moments pesante et angoissante même si l’on n’est pas clairement dans un genre horreur. L’auteur a tissé avec brio une histoire qui tient la route et tout cela autour d’une poignée de clichés d’époque si bien que l’on a l’impression qu’ils sont vraiment liés entre eux et accentue le réalisme ressenti. Le contexte de la Seconde Guerre mondiale est également très bien amené et mis en place. L’auteur a abordé des thèmes difficiles tels que la guerre et l’occupation Nazi de manière ludique tout en y apportant une touche de fantastique qui n’enlève rien à la crédibilité de l’ensemble. Même si le début est un peu lent à se mettre en place, une fois que l’on est pris dans les rouages de l’intrigues, l’histoire devient addictive et on a pas le temps de s’ennuyer entre révélations et autres péripéties. L’auteur nous fait découvrir au fil des chapitres l’univers à la fois étrange et magique dont sont issus les enfants particuliers. Leur singularité et leurs extraordinaires pouvoirs ne manqueront pas d’ailleurs de vous fasciner.

Concernant les personnages, et pour ne pas vous gâcher le plaisir de faire la connaissance des enfants particuliers par vous-mêmes, je ne vais vous parler que de Jacob. J’ai trouvé ce personnage assez attachant dans le sens où il voue une véritable adoration pour son grand père malgré son désintérêt pour ses histoires en grandissant. Il se montre également mature et réfléchi pour son âge et possède même une sacrée dose de courage et de témérité lorsque la situation l’exige, même s’il n’a que peu confiance en ses propres capacités. Les liens qu’il va tisser avec les enfants particuliers vont lui permettre d’avoir une autre vision des choses et surtout d’en apprendre plus sur son grand père et ainsi le découvrir sous un nouveau jour.

En bref, ce premier tome pose les bases d’une histoire particulièrement intrigante. La plume de l’auteur contribue également à rendre la lecture plus fluide et immersive. Si vous êtes à la recherche d’une récit original et envoûtant, de personnages fascinants et d’un ouvrage absolument magnifique visuellement parlant, Miss Peregrine et les Enfants Particuliers est fait pour vous !

Publicités

12 réflexions sur “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers Tome 1, Ransom Riggs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s