Le Monstrologue Tome 1, Rick Yancey

monstrologueRésumé :

La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l’horreur…

Mon avis 

A force d’en entendre parlé à sa sortie, j’étais vraiment tentée par l’idée de le lire et je remercie donc les éditions Robert Laffont qui m’ont permis de le faire. J’avais connu Rick Yancey à travers sa trilogie La 5ème vague dont le premier tome m’avait beaucoup plu et j’étais curieuse de voir ce que ça donnerait dans un tout autre genre. Malgré les avis mitigés que j’ai pu lire ça et là et le rythme de lecture saccadé que j’ai eu, j’ai passé pour ma part, un bon moment de lecture !

On suit par le biais de journaux intimes, l’histoire de Will Henry, un orphelin de 12 ans recueilli après la mort de ses parents par le mystérieux et non moins conventionnel docteur Pillinore Warthrop. En effet, ce docteur pas comme les autres exerce une discipline peu commune, à savoir la monstrologie. Il étudie et chasse toutes sortes de créatures et c’est à Will Henry qu’incombe le rôle d’assistant et d’homme à tout faire. Leur vie va prendre un tournant des plus horrifiques lorsqu’un pilleur de tombe leur apporte le corps d’une jeune fille mutilé par ce qui semble être un Antropophagi, une créature de cauchemar. Commence alors une traque aux monstres qui va les plonger dans les profondeurs de l’horreur !

L’intrigue se révèle prenante et particulièrement bien menée. Même si le rythme est relativement lent, je ne me suis pas ennuyée tant l’auteur a su créer une atmosphère glauque et pesante. J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’horreur en temps normal et bien que je ne puisse pas dire que j’ai eu peur en lisant ce roman, je peux affirmer sans mal qu’il pourrait donner des sueurs froides aux plus sensibles d’entre vous. En effet, l’auteur ne nous épargne aucun détail sanglant et n’hésite pas à aller détailler les scènes les plus sordides. Rick Yancey nous fait vivre au même titre que le jeune Will Henry, une aventure au cœur de nos pires cauchemars. Le roman se divise en trois parties dont la première sert d’introduction à l’univers et permet une familiarisation avec les personnages. Les deux autres rentrent dans le vif du sujet et font monter le suspense crescendo. J’ai particulièrement apprécié le style de l’auteur qui est à la fois immersif et soutenu. Son écriture est fluide et rend la lecture d’autant plus dynamique et addictive. Les chapitres défilent facilement et une fois que l’on est pris dans l’intrigue, on a du mal à en sortir.

Les personnages constituent à eux seuls une part importante du récit. Leurs personnalités sont très bien développées et on notera une certaine complexité de caractère pour certains d’entre eux, à commencer par le docteur Warthrop. Je dois dire que de prime abord je l’ai trouvé particulièrement antipathique tant par son comportement froid et distant que par la manière dans il traitait son jeune assistant. Toutefois, au fil des chapitres, je lui ai découvert un côté plus humain qui le rendait presque attachant. On se rend compte que malgré son apparente indifférence, il semble tenir à Will Henry. Ce dernier est quant à lui, particulièrement attachant. Malgré son jeune âge, il est mature et plutôt débrouillard. Il saura se sortir de situations qui mettront à rude épreuves les nerfs de n’importe quel adulte à sa place. J’ai bien aimé le duo qu’il forme avec le docteur dont la relation est assez particulière. On peut dire que sa loyauté envers Warthrop n’a d’égal que les sautes d’humeur de ce dernier et son extravagance.

En bref, ce premier tome, de ce qui s’annonce être une tétralogie, a été particulièrement plaisant à lire et me donne envie de connaitre la suite des aventures du Monstrologue. Rick Yancey nous offre un récit où se mêlent de manière cohérente un univers fantastique et inquiétant, une histoire qui tient la route et des personnages pour le moins intrigants. Il me tarde d’ailleurs de me lancer dans une autre chasse aux monstres !

Publicités

6 réflexions sur “Le Monstrologue Tome 1, Rick Yancey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s