Carry on, Rainbow Rowell

carry-on

Résumé :

Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…

 

Mon avis 

Depuis que je me suis lancée dans l’aventure Bookstagram, je dois dire que c’est devenu une nouvelle source de tentation littéraire. C’est de cette façon que je me suis laissée convaincre par ma copine Méline ( Bibliopochiyo ) de lire Carry on de Rainbow Rowell. D’ailleurs, j’ai bien fait de suivre son conseil car j’ai tout simplement adoré ce livre !

Carry on c’est l’histoire de Simon Snow, un jeune mage qui n’arrive pas toujours à contrôler ses pouvoirs provoquant toutes sortes de catastrophes. De retour à Watford, l’école de magie, pour sa huitième et dernière année, rien ne se passe comme prévu. Ainsi, en plus d’être plaqué par sa petite amie et ignoré par son mentor, son colocataire et meilleur ennemi Baz est porté aux abonnés absents. Simon va alors se poser de plus en plus de questions quant à la disparition de Baz tout en croyant que ce dernier échafaude un énième plan pour lui nuire. Pour ne rien arranger, Simon fait l’objet d’une importante prophétie. En effet, le jeune homme est censé être l’Élu qui va sauver le monde des mages et mettre fin au règne de terreur du Humdrum, un être maléfique qui fait disparaître la magie en divers endroits. Et si Simon n’était pas au bout de ses surprises?

Pour ceux qui comme moi l’ignoraient, Carry on est en fait issu d’une fanfiction écrite par Cath, l’héroïne de Fangirl, un précédent roman de Rainbow Rowell. Je vous rassure tout de même sur le fait qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu Fangirl en premier car ça n’entache en rien la compréhension de l’histoire. J’ai apprécié l’authenticité de l’intrigue malgré les vagues similitudes qui pourraient nous faire penser à une autre saga de sorciers célèbre. C’est donc un univers à part et unique dans lequel nous plonge l’auteur. J’avoue que j’étais un peu perdue au début du fait que l’on se retrouve directement propulsés dans ce qui s’apparente au tome 8 d’une oeuvre littéraire fictive sans avoir, au préalable, eu connaissance des événements ayant eu lieu durant les 7 précédents opus. Toutefois, Rainbow Rowell prend le temps dans la première partie du roman, de poser les bases et de nous donner quelques explications afin de nous familiariser avec son univers et ses personnages.

La mise en place de l’intrigue met un peu et même si j’ai ressenti quelques longueurs, elles ont vite été éclipsées avec l’entrée en scène de Baz. A partir de ce moment tout s’enchaîne et j’ai été totalement prise dans l’histoire. Avec Carry on, Rainbow Rowell nous offre un monde riche et bien construit où se mêlent magie, créatures fantastiques, et romance. Cette dernière m’a complètement séduite, à la fois adorable et rafraîchissante. Je tiens à préciser que certains éléments du récit étaient prévisibles et je n’ai eu aucun mal à deviner leur fil conducteur mais d’autres ont pris une tournure tout à fait inattendue, ce qui n’a pas manqué de me surprendre. Ajoutez à cela un texte bourré d’humour, de dialogues travaillés et de références à la culture pop/geek et ça ne pouvait que me plaire davantage. La plume de l’auteur est fluide et très addictive, si bien que j’ai eu du mal à lâcher le livre une fois en mains et je l’ai pratiquement dévoré en quelques heures.

L’un des points forts de ce roman réside par ailleurs dans ses personnages, aux personnalités hautes en couleurs et toutes plus différentes les unes des autres. L’auteur a mis l’accent sur l’aspect relationnel et psychologique des personnages, d’autant plus accentué par le choix d’une narration polyphonique. Ainsi, on a la possibilité de suivre une même scène selon différents points de vue et ressentis. Simon est un personnage attachant que j’ai apprécié dès le début. Certes, il a tendance à agir avant de réfléchir mais il ne recule devant rien pour protéger son entourage, même si ça finit toujours par se retourner contre lui du fait qu’il ne maîtrise pas tout à fait la puissance de ses pouvoirs. Son unique et meilleure amie Penny est une jeune fille très intelligente. Elle n’hésite pas à formuler le fond de sa pensée sans se préoccuper de ce que les autres peuvent bien penser d’elle. Son caractère m’a plu tout au long de ma lecture.

Par ailleurs, si je devais citer le personnage auquel j’ai le plus accroché, je dirai Baz sans hésitation. J’ai franchement adoré sa personnalité. Il est charismatique, drôle et débordant d’assurance. Plus on apprend à le connaitre et plus on l’apprécie. Le duo qu’il forme avec Simon n’a pas manqué de m’amuser du début à la fin avec leurs joutes verbales mais pas que. Par contre, je n’ai pas du tout accroché au personnage d’Agatha qui m’a insupporté au plus haut point. Elle ne sait jamais ce qu’elle veut, voit toujours les choses d’un point de vue négatif et surtout elle manque cruellement de courage et d’initiative. Heureusement que les autres personnages viennent compenser sa présence qui ne sert pas à grand choses pour ma part.

En bref, sans être un coup de cœur absolu, Carry on a été une excellente lecture. De la magie, de l’humour et une romance comme je les aime. C’est le premier roman de Rainbow Rowell que je lis et ça ne sera sans doute pas le dernier !

Publicités

6 réflexions sur “Carry on, Rainbow Rowell

  1. J’ai lu Fangirl de cet auteur (où il y a les extraits de Carry on) et les extraits ne m’avaient pas forcément fait accrocher à l’histoire, mais en relisant le résumer et ta chronique, je me tenterai bien finalement à le lire en entier !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s