La fille du roi des marais, Karen Dionne

filleRésumé :
Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé ?
Car Helena a un secret : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté.
Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c’est sa fille.

Mon avis

Je remercie tout d’abord les éditions JC Lattès pour m’avoir permis de découvrir ce roman. Cela fait un petit moment que je n’avais pas lu de thrillers et je dois dire que celui ci m’a de suite tapé dans l’oeil. Je ne sais pas si ça vient du titre, du résumé ou des deux mais j’étais intriguée et curieuse de connaître le contenu. Pour ma part, c’est ma première lecture de Karen Dionne et j’ai été au final agréablement surprise et le roman m’a beaucoup plu !

L’intrigue est centrée sur Helena, une jeune femme menant une vie pour le moins paisible avec son mari et ses deux petites filles. On pourrait penser que rien ne pourrait venir troubler cette tranquillité, sauf que Helena est née d’un viol et son criminel de père s’est évadé de prison. En effet, sa mère a été kidnappée adolescente et séquestrée durant quatorze années dans les marais, loin de toute civilisation. Aussi pour protéger sa famille et persuadée de retrouver son père avant la police, Helena se lance dans une chasse à l’homme au coeur des marais !

Le récit alterne entre passé et présent. J’ai beaucoup aimé cette construction car l’auteur arrive à nous tenir en haleine tout au long de sa narration en distillant les informations au fur et à mesure que le récit progresse. On pourrait penser que la vie d’Helena dans les marais a été un calvaire mais il n’en est rien et on s’étonne presque de la voir regretter cette période. Ce thriller psychologique m’a d’ailleurs fait réfléchir sur pas mal de points et en particulier la relation entre Helena et son père.

Pour un regard extérieur, on ne peut que percevoir Jacob comme un être abjecte et déséquilibré mais, aux yeux de l’enfant qu’a été Helena, ce père était idolatré et admiré. Le portrait qu’elle nous en fait est en totale contradiction avec l’image que l’on se fait de lui et c’est assez perturbant. On sent que l’adulte qu’elle est à présent garde toujours une part d’amour pour cet homme qui lui a tant appris dans les marais même si elle le déteste tout autant pour ce qu’il a fait à sa mère.

La plume de l’auteur est agréable et nous entraîne de page en page dans un suspense et une tension qui montent crescendo. C’est addictif et on a qu’une envie…savoir comment cette traque va se terminer. Mention spéciale également pour les extraits du conte « La fille du roi de la vase » de Hans Christan Andersen que l’on retrouve à chaque début de chapitre et qui se mêlent parfaitement au récit selon moi.

Pour ce qui est des personnages, je les ai trouvé bien construits et surtout nuancés. On a parfois du mal à comprendre les réactions d’Helena et elle m’a tour à tour impressionnée par son sang froid mais aussi exaspérée lorsque j’étais face à sa plus jeune version. Après il faut se dire qu’elle a été élevée de manière à ce que le caractère de son père et leur manière de vivre lui paraissent tout à fait normaux. Jacob est un personnage complexe qu’on a du mal à cerner et je me suis demandée s’il avait jamais aimé sa fille au fond. La mère d’Helena est le seul personnage qui m’a énervée par sa résignation et sa soumission et j’aurai aimé pouvoir la secouer…

En bref, La fille du roi des marais est un thriller psychologique à la fois malaisant et captivant. Avec un récit original et des personnages torturés, on ne voit pas défiler les pages et c’est avec plaisir que je me suis laissée happer par l’histoire.

14 réflexions sur “La fille du roi des marais, Karen Dionne

  1. Je ne suis pas trop du genre thriller, je suis une petite froussarde xD mais d’après ce que tu dis, je crois comprendre que l’auteure a su aborder la situation sous différentes visions et c’est assez saisissant! Ça donne envie, et ça fait peur aussi xD

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis dans une période où j’ai de plus en plus envie de lire des thriller psychologiques (en même temps dans le genre « polar » je n’aime que ça) alors je crois qu’un nouveau livre intègre ma wishlist.

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai jamais entendu parler de ce livre et pourtant après deux lignes du résumé j’etais déjà trop emballée !!!
    Je suis pas spécialement thriller de base, mais celui me fait trop envie 😱 je l’ajoute à ma wishlist !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s