#HappyTimer : Le jour où j’ai décidé d’être heureuse

Cute-Happy-Smile-Bolls-Image2

Hello !

Cela fait un moment que je n’ai rien posté sur le blog pour la simple et bonne raison que je n’arrivais plus à lire depuis quelques mois…J’ai donc décidé il y a quelques jours que je voulais redonner une chance au blog et aux livres de manière générale, mais avant de retrouver ma pleine motivation, j’ai choisi de vous parler d’un projet mis en place par deux personnes que j’apprécie beaucoup. Ainsi, vous pourrez retrouver sur Instagram le fameux hashtag Happy Timer lancé par Jordy (alias @jordy_reads_books) et Laura (alias @ultimeparole) et dont le thème cette semaine s’intitulait : Le jour où j’ai décidé d’être heureux(se) !

J’ai mis beaucoup de temps avant de vous écrire cet article car je ne savais pas trop par où le commencer. La première question que je m’étais posée c’était de savoir si j’étais heureuse à l’heure actuelle et la réponse qui m’est venue n’était pas vraiment enthousiasmante. Je me suis demandée si j’étais en droit de parler de bonheur lorsque c’était loin d’être la grande joie au quotidien.

Je ne suis pas une personne qui se dévoile énormément et au final j’ai plus tendance à ne laisser filtrer que ce que je veux bien que les gens sachent et garder le reste pour moi mais de cette manière je ne fais qu’emmagasiner jusqu’au jour où j’éclate, un peu à la manière d’une cocotte minute…Malheureusement ces dernières semaines j’en suis arrivée à un tournant de ma vie où je me remets beaucoup en question aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Ça n’a pas été facile de me sentir perdue et de me demander ce que j’avais bien pu accomplir dans ma vie jusqu’à présent. J’ai alors eu besoin de m’isoler et de prendre du temps pour moi car je me suis rendue compte que j’étais souvent présente pour les autres mais que j’oubliais d’écouter mes propres besoins. Je pense qu’une part du bonheur réside dans le fait de s’octroyer des moments de solitude pour prendre du recul et ne penser qu’à son bien être.

Quel est le rapport avec le jour où j’ai décidé d’être heureuse me direz-vous ? Eh bien c’est simple ! Je ne me sens pas pleinement heureuse mais il n’empêche que mon quotidien est ponctué de moments parfois fugaces ou anodins mais qui me renvoient des petites ondes de bonheur et de positivité. C’est entre autres grâce à ça que je ne me laisse pas totalement allée aux pensées déprimantes qui me traversent l’esprit dernièrement.

La première chose pour laquelle je me sens reconnaissante est d’avoir une famille et des amis qui me soutiennent et sur qui je peux compter. Je n’ai pas toujours besoin de parler mais ils comprennent mes silences et répondent présents quand j’en ai besoin. C’est toujours rassurant de se savoir entourés malgré tout même dans les moments où on a besoin d’isolement (oui je sais c’est contradictoire mais je pense que vous avez saisi le concept xD)

De plus, mis à part la littérature, je pense que la musique fait partie intégrante de ma vie. Quelque soit mon humeur du moment, la musique m’a toujours accompagné et fait office de thérapie et me met vraiment du baume au cœur ! Je ne sais pas pour vous mais à chaque fois que j’en écoute plus rien ne compte et je me sens bien ma petite bulle musicale. Après c’est clair que ma playlist diffère en fonction de mon état d’esprit ^^

J’aimerai bien que tout cela suffise à me combler mais je ne me sens pas totalement accomplie, d’autant plus que je suis loin d’être une personne qui déborde de confiance malgré les apparences et beaucoup de choses me complexent encore aujourd’hui (merci l’époque du collège…). Toutefois, j’essaye de faire un travail sur moi pour me sentir bien dans mon corps et mon esprit et j’espère qu’un jour je pourrai dire que je suis pleinement heureuse et satisfaite de la vie que je mène. En attendant, je compte bien profiter de tous les instants de bonheur que je reçois au quotidien !

Et vous qu’est ce qui vous rend heureux dans la vie ?

Publicités

8 réflexions sur “#HappyTimer : Le jour où j’ai décidé d’être heureuse

  1. Voilà un article Que j’aurai pu écrire moi aussi… je me sens perdue dans ma vie perso et pro. Et comme toi je n’ai pas tendance à m’ouvrir aux autres, et j’ai aussi une grosse baisse de morale 😓
    Il n’y a sans doute que le temps qui arrivera à me montrer la voie à suivre 😋

    Aimé par 1 personne

  2. Tu as raison, malgré toutes ces injonctions au bonheur et au « prendre du temps pour soi » que l’on entend et que l’on voit partout, c’est loin d’être une évidence. Ta démarche est courageuse et intéressante.
    Ce qui est triste c’est qu’on nous assomme de « soyez heureux » comme si le bonheur était une obligation. C’est dommage parce qu’on ne peut pas être tout le temps heureux, il y aura forcément des contrariétés. C’est aussi ces petits soucis qui font qu’on va davantage apprécier un moment simple, un moment à soi, un moment de calme ou un moment avec ses proches.
    Ton article est vraiment très beau et très enrichissant 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message ca me touche ! Comme tu dis je ne crois pas au bonheur absolu y aura toujours des hauts et des bas mais je pense que l’important c’est aussi de savoir dire stop quand il le faut et prendre du recul pour mieux apprécié ce que la vie nous offre ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s