Le monde de Ran, Aki Irie

le_monde_de_ran_4354Résumé :

La famille URUMA pourrait être une famille comme les autres mais ses membres possèdent des pouvoir magiques spécifiques. Depuis des générations, ces pouvoirs se transmettent ainsi qu’une mission : protéger le monde réel de cette magie.
Ran, la fille cadette, peut par exemple se transformer en adulte en enfilant ses baskets préférées, le grand frère en loup, le père en corbeau et la mère peut invoquer les forces de la Nature.
Mais l’éloignement de la mère, occupée aux quatre coins du monde, pèse sur la jeune Ran qui aimerait la voir plus souvent. Elle tente donc souvent de s’échapper de sa condition d’enfant, ce qui lui vaut parfois quelques soucis. Heureusement, son père et son frère sont toujours à ses côtés pour veiller sur elle.

Mon avis

Pour ma première chronique manga du blog, je vous présente le premier tome d’un manga nouvellement édité chez Black Box, à savoir Le monde de Ran d’Aki Irie. Je n’avais lu, jusque là, aucune des œuvres de cette mangaka mais pour une première, j’avoue avoir été séduite par l’univers magique de ce seinen.

Ainsi, Aki Irie nous plonge dans le quotidien d’une famille pas tout à fait comme les autres. En effet, les membres de la famille Uruma sont en réalité des sorciers et chacun possède un pouvoir magique. On va alors se mettre dans les chaussures de la petite Ran, 10 ans, qui peut se transformer en belle jeune femme grâce à ses baskets magiques.

Ce premier tome est principalement introductif et pose, au travers de ses 6 chapitres, les bases du récit et des différents personnages qui gravitent autour de Ran. On fera tour à tour la connaissance de sa famille, de certains camarades de classes et enseignants et enfin de ses premières nouvelles rencontres. Si Ran fait partie d’une famille de sorciers, on ne peut pas vraiment dire qu’elle maîtrise ses pouvoirs, ce qui a pour effet de l’entraîner dans des situations qui la dépassent, au grand dam de son père et de son grand frère Jin, un jeune homme peu loquace mais à la fois taquin et protecteur, vis-à-vis de sa petite sœur. Shizuka -la mère- est quant à elle une puissante sorcière qui, en raison de ses obligations de protectrice de la terre, est peu présente auprès d’eux.

Ce sont des personnages hauts en couleurs qui peuplent les pages de ce manga et je dois dire que je les ai trouvé particulièrement sympathiques. Ran est une petite fille pleine de vie et à laquelle je me suis vite attachée. Son espièglerie m’a amusée et j’ai été attendrie par sa détermination à rejoindre sa mère qui lui manque, essayant par tous les moyens d’échapper à la vigilance de son père et de son grand frère. En plus de l’univers fantastique dépeint par la mangaka, l’humour fait partie intégrante du monde de Ran. Situations cocasses et quiproquos s’enchaînent de façon naturelle et ce en raison du manque de maîtrise des pouvoirs de Ran et de son aptitude à changer d’apparence. Voyez-vous, même dans un corps d’adulte, la jeune Ran conserve sa naïveté et son innocence d’enfant.

Enfin, que dire du trait artistique d’Aki Irie ? Hé bien, les planches sont très riches graphiquement et la mangaka ne manque pas d’inventivité pour nous offrir des décors à la fois beaux et détaillés ainsi que des personnages aux visages séduisants et expressifs. Toutefois, une mention spéciale au design de Ran, avec ses yeux brillants de malice et sa chevelure scintillante et virevoltante lorsqu’elle se transforme en adulte.

En bref, ce premier tome a été une très bonne surprise et m’a séduite par un univers foisonnant à la fois amusant et touchant. Tout comme moi, laissez-vous donc charmer par Ran et plongez dans son monde qui promet une suite des plus magiques.

 

Publicités

5 réflexions sur “Le monde de Ran, Aki Irie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s