Le noir est ma couleur Tome1 : Le pari; Olivier Gay

le-noir-est-ma-couleur-tome-1---le-pari-1058113 (1)

Résumé :

Adolescents, Alexandre et Manon sont dans la même classe mais s’ignorent. Lui, bad boy séducteur et boxeur, attend avec ses copains au fond que les cours finissent. Elle, est la meilleure élève. La plus secrète aussi. Un jour, pour gagner un pari, Alexandre invite Manon à boire un pot. Au détour d’une ruelle, il la découvre attaquée par une dangereuse créature. Il vient à son secours. Mais qui est vraiment Manon?

 

Mon avis 

J’avais découvert la plume d’Olivier Gay avec son roman La magie de Paris que j’avais bien aimé et j’étais curieuse de me plonger dans une autre de ses sagas young adult. Je remercie donc les éditions Rageot pour m’avoir donné l’opportunité de lire le premier tome de Le noir est ma couleur. J’ai d’ailleurs passé un très bon moment de lecture et il me tarde de connaître la suite !

L’intrigue nous entraîne très vite à la rencontre de Manon et d’Alexandre, deux adolescents que tout oppose mais que le destin va finir par réunir. Si Manon a tout de la petite intello discrète, elle n’est pas tout à fait comme les autres jeunes filles de son âge. En effet, Manon fait partie d’une famille de mages et Alexandre va l’apprendre à ses dépens lorsqu’elle se fera attaquée par une mystérieuse créature !

L’idée de base du roman m’a plu de par son originalité. Ici, il est certes questions de magie mais c’est les couleurs du spectre qui en sont la source. A chaque couleur est associé un pouvoir et j’ai trouvé intéressante la manière dont l’auteur a mis en place son univers, simple mais accrocheuse. L’histoire peut paraître à la fois classique et banale mais elle est bien construite et ne manque pas de rythme. Malgré que ce livre ne soit pas très épais, l’auteur prend le temps de poser les rouages de son récit et de nous expliquer l’aspect fantastique qui en fit toute la richesse. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et plaisante. Je n’ai pas vu les pages défiler avec l’absence de temps morts et une bonne dose d’action.

Du côté des personnages, les chapitres alternent entre le point de vue de Manon et d’Alexandre ce qui permet une certaine immersion dans leurs pensées. J’ai trouvé qu’ils étaient quelques peu stéréotypés mais s’y attache tout de même. Manon est mature pour son âge, assez réservée mais qui surprend par sa force de caractère et son courage. Alexandre est quant à lui l’archétype de l’adolescent rebelle, le bad boy par excellence qui défie l’autorité, tombe les filles sans oublier son arrogance et son côté crâneur. Il peut ainsi sembler antipathique au début mais, au fur et à mesure qu’il côtoie Manon, il montre une facette de sa personnalité plus agréable avec des élans de bravoure insoupçonnés.

En bref, le premier tome de Le noir est ma couleur a été une bonne surprise. Il pose les bases de cette saga de manière efficace avec un univers qui promet d’être riche et des personnages intéressants et complémentaires. J’y ai retrouvé tous les ingrédient d’un bon roman fantastique avec de la magie, de l’action et des créatures de l’ombre ! La fin n’est pas en reste et donne envie d’en lire davantage.

Publicités

7 réflexions sur “Le noir est ma couleur Tome1 : Le pari; Olivier Gay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s