Imagio Tome 1 : Les filles perdues, Manon Élin

imagioRésumé :

Deux fidèles amies, Maniya et Nivla, mènent une existence paisible dans la province de Hortensius. Un beau jour, leurs vies basculent lorsqu’elles reçoivent un sombre message : « Imagio, centre de la magie, se meurt ».
Les deux jeunes femmes se voient soudain doter de pouvoirs uniques et prennent conscience de leur rôle majeur dans la sauvegarde de l’île d’Imagio. Elles se retrouvent ainsi projetées au cœur d’une bataille sans merci entre les défenseurs de l’île et l’alliance des Écortès, conspiration de Sorciers Noirs aux pouvoirs maléfiques.
Engagées auprès des membres du Nouvel Équilibre, groupe de magiciens luttant pour la paix d’Imagio, Maniya et Nivla doivent également faire face à de lourds secrets. Et les questions se multiplient: quel est l’objet et la nature de leur quête ? Pourquoi les nomme t-on les « Filles Perdues » ? Qui sont-elles réellement ?
Pour trouver des réponses, les deux amies devront parcourir un chemin semé d’embûches et à l’issue incertaine…

Mon avis 

Jusqu’à présent, je n’ai pas lu énormément de fantasy mais lorsque j’ai été contactée par Librinova me proposant de lire le premier tome d’Imagio, je fus assez intriguée par le résumé pour me laisser tenter. Je dois dire que je n’ai pas été déçue de ma lecture qui a été une très bonne surprise et je remercie Librinova pour m’avoir permis de découvrir ce roman ainsi que son auteure.

L’histoire met en scène Maniya et Nivla, deux amies d’enfance vivant paisiblement aux côtés de leurs familles jusqu’au jour où leur existence prend un tournant inattendu. En effet, les deux jeunes filles vont découvrir qu’elles possèdent des pouvoirs magiques et font l’objet d’une mystérieuse prédiction. Ainsi, elles vont devoir se lancer dans une quête semée d’embûches dans le but de sauvegarder Imagio, le centre de la magie et d’en apprendre davantage sur leurs origines.

J’avais un peu de mal à suivre le fil du récit au tout début entre les différents noms des personnages, des lieux et autres créatures mais au fur à mesure, je me suis familiarisée avec . Ainsi, malgré l’apparente complexité de l’univers décrit par l’auteure, elle prend le temps de distiller les informations relatives au monde magique d’Imagio et son fonctionnement, les rendant facilement assimilables et compréhensibles. L’intrigue est par ailleurs vraiment prenante et bien menée avec un univers richement développé qui nous donne un aperçu de l’imagination débordante de l’auteur. Le récit est rythmé et ne manque pas d’action et de rebondissements, si bien que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. J’ai trouvé que la plume de l’auteur était plutôt simple mais agréable ce qui apporte une fluidité non négligeable à l’ensemble texte et les pages défilent d’elles mêmes. Ce qui m’a également plu c’est qu’il n’y a pas de romance prédominante qui vient prendre le dessus sur le scénario de base

Les personnages sont assez nombreux mais avec des personnalités différentes faisant chacun leur singularité. La narration est à la première personne et c’est donc à travers les yeux de Maniya que l’on suit les aventures de tout ce beau monde. C’est une jeune fille assez calme, mature et réfléchie. J’ai bien aimé ce personnage auquel on a aucun mal à s’attacher voire à s’identifier. Nivla a quant à elle un tempérament plus impulsif. A l’inverse de son amie, elle a plus facilement tendance à perdre son sang froid et n’a pas la langue dans sa poche. Bien que son comportement m’a au début laissé perplexe, j’aurai aimé avoir le point de vue de Nivla. Je regrette ainsi que la narration n’ait pas été à deux voix compte tenue de l’importance des deux jeunes filles et pas uniquement Maniya. Pour ce qui est des personnages secondaires, ils ne sont pas en reste et on apprend au fur et à mesure à les connaitre et à les apprécier. Certains demeurent néanmoins plus en retrait que d’autres et j’espère qu’ils seront un peu plus actifs dans la suite.

En bref, ce premier tome pose les bases de ce qui s’annonce être une oeuvre fantasy passionnante et pour le moins originale. Plusieurs questions demeurent encore sans réponses mais je pense que le prochain tome nous en apprendra davantage sur les filles perdues et leur quête. En tout cas, la fin de cet opus me donne envie de me plonger dans le tome 2 et de retrouver la plume de Manon Élin.

Publicités

3 réflexions sur “Imagio Tome 1 : Les filles perdues, Manon Élin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s