La mémoire fantôme, Franck Thilliez

mémoireRésumé :

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface.²
Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume :  » Pr de retour « .
Lucie le pressent, la clé de cette affaire réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n’a accès…

Mon avis

Après La chambre des morts qui m’avait initié à l’univers de Franck Thilliez et Vertige, que j’avais tout simplement adoré, me revoilà qui renoue avec la plume de l’auteur par le biais d’une lecture commune avec ma super copinaute Virginie, du blog The Love Book (dont vous pourrez lire la chronique ici). Une fois de plus, Franck Thilliez a su me convaincre avec un récit à la fois captivant et très enrichissant !

On retrouve Lucie Henebelle, la flic lilloise qui nous a été introduite dans La chambre des morts. Tiraillée entre un travail prenant et une vie de famille en compagnie de ses deux petites jumelles, Lucie va être embarquée, bien malgré elle, dans une nouvelle affaire qui ne s’annonce pas de tout repos. Lorsque Manon, une jeune femme désorientée et présentant des signes d’agression, vient s’échouer au pied de son immeuble, Lucie n’a d’autre choix que de lui venir en aide. Elle va par la suite découvrir que sa nouvelle protégée est atteinte d’un trouble de la mémoire qui lui fait tout oublier au bout de quelques minutes. La mission pour retrouver l’agresseur de Manon s’annonce dès lors difficile, d’autant plus qu’il semble s’agir du Professeur, un tueur en série, qui n’a plus fait parler de lui depuis plusieurs années. La découverte d’un corps mutilé semble confirmer l’hypothèse du retour de ce mystérieux assassin.

L’auteur traite cette fois-ci d’un sujet intriguant, à savoir la mémoire ou plus particulièrement, sa fragilité. Essayez d’imaginer quel serait votre quotidien si, tout comme Manon, vous oubliez tout ce que vous avez fait, dit ou vu en à peine quelques minutes. Difficile de se projeter dans une telle situation hein? Pour Manon, c’est un éternel recommencement et Franck Thilliez parvient à rendre l’invraisemblable plausible. C’est sans compter sur le travail de recherche et la documentation de l’auteur concernant les mystères de la mémoire et les mathématiques qui apporte de la crédibilité à son récit.

Outre un début assez lent et complexe, dont les chapitres sont consacrés à poser les bases du roman et à expliquer l’état de Manon et autres théorèmes mathématiques, l’intrigue est très prenante. L’enquête à proprement parlé est rythmée et ne manque pas de rebondissements. Je dois dire que l’auteur a le don de me surprendre à chaque fois. Il ébranle nos certitudes et plus d’une fois, j’ai été assaillie par le doute. A l’instar de Manon, je ne savais plus à qui me fier et chacun des personnages devenait un coupable potentiel. Autre chose appréciable, le suspense nous tient en haleine jusqu’à la fin, qui réserve bien des surprises.

Concernant les personnages, je me suis principalement attachée aux deux figures féminines du roman. Lucie est intrigante car, bien au delà de son apparente force de caractère, se cache un lourd secret et un mal-être palpable. Je l’avais déjà apprécié dans La chambre des morts mais je m’étais posée pas mal de questions à son sujet et en particulier en ce qui concerne son passé et sa fascination malsaine pour les tueurs en série. Dans La mémoire fantôme, j’ai enfin obtenu les réponses que j’attendais et j’espère en découvrir davantage dans les prochains tomes.

Manon est, quant à elle, une énigme vivante. J’avoue avoir été surprise par ce personnage qui semble tout à fait autonome bien qu’elle soit limitée par ses pertes de mémoires et il m’arrivait d’oublier son handicape pour ne voir d’une jeune femme normale. Sa détermination et son acharnement à retrouver le Professeur, qui a entre autres, tué sa soeur sont admirables et contrastent avec sa vulnérabilité et sa fragilité dues à sa situation particulière. J’ai, par ailleurs, été touchée par le duo que forme Lucie et Manon. Chacune d’elle étant à la recherche d’une personne pouvant la comprendre. Ainsi, une confiance et une complicité sincères s’installent rapidement entres les deux jeunes femmes.

En bref, j’ai été totalement séduite par la plume de l’auteur et je me suis complètement laissé prendre dans l’histoire. Le style est simple mais toujours aussi efficace et percutant. Franck Thilliez nous fait évoluer dans une ambiance sombre pour mon plus grand plaisir et je crois que je commence à développer une sérieuse addiction à ses romans !

Avis de Virginie

Livre lu à l’occasion du challenge LDI du mois de juillet et en LC avec la pétillante et perspicace Mina du blog serialbookineuse.

J’ai choisi ce livre car je voulais retrouver le personnage de Lucie Henebelle que j’avais apprécié dans la chambre des morts, bien que le sujet délicat du livre ne m’est pas enchanté, j’avais beaucoup apprécié cette découverte de l’auteur.

Cela a été la même chose avec cette lecture mais le thème était bien plus intéressant ! J’ai pris plaisir à retrouver Lucie. Elle ne se prend pas la tête, elle est franche, entière, on sent ses failles dans son histoire, on a envie de l’écouter nous raconter toutes ses obsessions pour l’aider à les combattre. C’est le genre de femme comme j’aime en trouver dans les romans. Elle me fait penser à Ludivine, personnage de Maxime Chattam dans la conjuration primitive et la patience du diable, pour son côté tourmenté.

L’autre personnage féminin du livre, Manon, est très intéressante. Elle est au cœur de l’enquête. Ce personnage est attachant, on se met à sa place, enfermée dans son amnésie, devoir perpétuellement oublier toutes les 4 minutes ce qu’on vient de faire ou de dire. Et pourtant, elle mène une vie plus ou moins normalement, fais de rituels, de notes et de discipline. Elle a une grande force de caractère et une intelligence hors du commun.

L’histoire est parfois un peu compliquée avec toutes les histoires de mathématiques et d’énigmes mais on n’est pas perdu et c’est vraiment très passionnant. L’alliance de la science et du thriller, j’adhère !!!! Comme les autres thriller ou polar que j’ai lu de Thilliez, le rythme est effréné, soutenu, nous avons vite envie de savoir ce qui va se passer.

Jusqu’à l’épilogue, j’étais partagée, cette lecture est-elle un coup de cœur ? Et bien, la fin a fini par me convaincre. L’épilogue est génial, du grand art jusqu’au bout du bout !

Mon prochain livre de l’auteur sera syndrome [E], ce sera la rencontre entre Lucie et Sharko, personnage que je ne connais pas encore.

PS : Livre lu dans le cadre du challenge

destockage-pal-duo-600x367

Publicités

19 réflexions sur “La mémoire fantôme, Franck Thilliez

  1. Je les reprend dans l’ordre chronologique pour ce qui concerne les enquêtes afin de ne rien rater de l’évolution des personnages! Je n’en suis qu’à la première enquête de Sharko! Pour quoi ne pas lire les 2 tomes des enquêtes de Sharko avant de commencer leur rencontre dans Syndrome [E].

    Aimé par 1 personne

        1. Je n’ai pas encore commencé Syndrome E et après ce que tu as dit, je vais plutôt me lancer dans les deux que tu cites car je les ai de toute façon.

          J’ai bien envie de faire la connaissance de Sharko et pour la suite il ne me manque qu’Angor et Pandemia.

          J'aime

  2. Belle lecture! Pour ma part j’ai déjà lu tous les Thilliez sorti et j’avais bien aimé la Mémoire fantôme. J’avais plutôt commencé Thilliez par son premier roman Deuils de miel avec le personnage de Sarkozy. Pour Syndrome E la rencontre entre les 2 personnages est top, je pense que vous allez aimé votre lecture! Bonne continuation!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s